Assemblée générale ce samedi

L'Assemblée générale de la MJC-L'Escale a lieu ce samedi 29 abril à 14h30. C'est un moment privilégié de réflexions, d'échanges mais aussi de convivialité et de rencontre entre tous les adhérent(e)s. Au vu des incertitudes financières de la structure, qui seront à nouveau présentées à cette occasion, le Conseil d'administration souhaite la participation du plus grand nombre.

Imprimer

Kabaret

Eklectik Flamenko Zone

EKlectiK FlamenKo Zone en ouverture du festival de théâtre et de danse de Roquebrune Cap-Martin en juillet 2016 (photo © Didier Philibert)

Avec pour dénominateur commun la danse flamenca, trois danseuses invitent le public à les suivre sur des chemins de traverse où elles déjouent les codes des formats classiques habituellement attachés à leurs disciplines respectives. Leur rencontre n’est pas fortuite : toutes trois sont éprises de liberté et le monde est leur terrain d’expression. Il y a Suzel Barbaroux passée par le théâtre de rue et le cabaret après avoir suivi les cours du Conservatoire de Saint-Étienne, La Fabia, charismatique danseuse au baile fougueux, sensuel et audacieux, formée d’abord à la danse classique auprès notamment de Maurice Béjart puis en terre flamenca auprès des plus grands et Sarah Moha dont l’identité méditerranéenne s’est enrichie au fil des expériences avec d’autres cultures, notamment africaines.

Leur collaboration en première partie d’un spectacle de Chloé Brûlé et Marco Vargas au théâtre Comoedia à Aubagne en 2012 a donné naissance à la compagnie Eklectik Flamenko Zone qui offre une ouverture fantaisiste sur le contemporain et le flamenco, amenant le public à découvrir un univers tiraillé entre l’ambiance intemporelle des cabarets flamenco (tablaos) et une modernité de mouvements et d’esthétiques engagées dans une communion totale. L’une d’elle porte la tradition quand l’autre pousse les portes et la troisième tisse les liens visibles pour faire corps. Ludique, leur danse hybride respire la joie de vivre, de créer et de défricher de nouvelles pistes de création sur des territoires insoupçonnés, sur scène ou hors scène dans des lieux parfois insolites. Ces drôles de dames seront en résidence à la MJC-L’Escale où elles donneront le 24 février une représentation publique de « Kabaret », un spectacle à la fois drôle et décalé.

Vendredi 24 février à 21h tout public. Représentation réservée aux professionnels à 15h. Renseignements au 04 42 18 17 17.

Billetterie en ligne > http://www.mjcaubagne.com/billetterie

 

 

Imprimer

Rencontre-débat

Et si l'autogestion était la solution

L’autogestion est au cœur de la rencontre-débat organisée le 23 février à la MJC par l’association « Oli Mazi » dont le nom signifie littéralement « Tous Ensemble ». Ce collectif citoyen Aubagnais qui a fait de la solidarité entre les peuples européens son cheval de bataille est allé en Grèce à plusieurs reprises puis en Crète et en Espagne apporter son soutien à des organisations qui tentent ici et là des expériences d’autogestion en contrepoids aux politiques d’austérité imposées par une Europe libérale. Qualifiée d’utopique et de caduque par les économistes orthodoxes libéraux dont la pensée est très largement relayée dans les médias, l’autogestion est pour ses défenseurs une réponse possible à la crise de l’emploi et un processus qui s’appuie sur l’aptitude des êtres humains à s’organiser collectivement. Les salariés de l’usine Fralib à Gémenos, aujourd’hui Scop-Ti, ont fait la démonstration qu’une telle alternative est possible. Après cinq années d’un bras de fer interminable contre la multinationale Univeler, les salariés sont parvenus à conserver leur outil de travail et aujourd’hui ce sont qui gèrent eux-mêmes leur entreprise menacée hier de fermeture. Henri Soler est l’un de ces irréductibles. Ce conseiller prud’homal CGT a pris une part active dans le combat contre Unilever. Il sera le 23 février aux côtés de deux autres invités Mathieu Bosque (contrôleur aérien ) et  la philosophe et universitaire belge Annick Stevens qui était l’année dernière invitée par l’Université populaire du pays d’Aubagne à animer une rencontre autour du thème de l’autonomie sociale et individuelle d’après le philosophe, économiste et psychanalyste grec Cornelius Castoriadis (1922-1997). Castoriadis consacra une grande part de sa réflexion à la notion d’autonomie qu’il défendit en élaborant un projet de société visant l’autonomie individuelle et collective.

Cette rencontre-débat se tiendra à la MJC d'Aubagne le jeudi 23 février et débutera à 18h30. Entrée libre.

Imprimer

Les Soirées Phares

Rencontres, échanges et débats au menu

dbat presse fminine

Une fois par mois, le Conseil d'administration de la MJC propose une soirée de rencontres et d'échanges, de débats et de découvertes autour d'un thème choisi pour sa pertinence et son actualité. La presse féminine ou la place du corps humain dans l'art ont été quelques-unes des thématiques choisies pour ces soirées à laquelle participent les associations intéressées et experts conviés à donner leur point de vue.

Le dernier jeudi du mois. Entrée libre

 

 

Imprimer

LES BÉNÉVOLES, NOS SUPER-HÉROS

La MJC d'Aubagne souhaite valoriser la convivialité, l'écoute et l'entraide entre les générations, pour encourager l'engagement citoyen et le bénévolat sous toutes ses formes. Chaque être humain possède un capital de compétences qui lui est propre. Le partager permet de prendre confiance en soi et créé le premier élan vers l'autre. Des associations comme la nôtre ne peuvent vivre sans la participation de ces super-héros du quotidien que sont les bénévoles.